Eglises

Eglises

Monuments d'une foi profondement enracinée

Les petites chapelles sont le trait le plus caractéristique de Tinos. Presque chaque famille a sa propre petite chapelle. Les petites chapelles familiales des habitants de Tinos sont toutes blanches, la plupart dispersées dans la campagne, dans le champ familial, sur les cimes des montagnes, des précipices, des plages, des plaines. Vous tomberez sur des chapelles où que vous puissiez imaginer.

A quelques mètres des Aeolis Tinos Suites, à Triantaros, vous trouverez l’Eglise des Saints Apôtres, construite en 1861 à la place de l’Eglise de la Sainte Vierge. Les intérieurs sculptés en bois, l’autel en marbre et les peintures murales de Saints sont des beaux exemples de l’art de Tinos.

Au domaine Aeolis, il existe deux chapelles, celle de la Sainte Vierge et celle de Saint Eleftherios. L’autel de la chapelle de la Sainte Vierge est sculpté en marbre par le sculpteur sur marbre local Kyrarinis.

À Chora (la capitale de l'île) et dans les villages, il y a des cathédrales, des paroisses et des chapelles. Les sanctuaires des églises catholiques sont tournés vers l’ouest. Les sanctuaires des églises orthodoxes sont tournés vers l’est, vers là où se lève ‘’la Lumière du monde’’. L’élément le plus caractéristique des cathédrales est leur clocher, ils sont de différentes formes et rythmes et construits dans un endroit séparé du temple. C’est comme cela qu’est construit le clocher emblématique de Tinos, situé à côté de l’Eglise de la Sainte Vierge. Dominant majestueusement le port de Tinos à 30 mètres de hauteur, c’est lui qui nous accueille en premier quand nous arrivons. La clocher du monastère de Kechrovouni suit le même modèle architectural.

Le monastère de la Dame des Anges, sur la montagne de Kechrovouni à 600 mètres d’altitude daterait du 11ème ou 12ème siècle. Selon la tradition locale, trois sœurs du village Tripotamos avaient eu la même vision d’une femme, la Sainte Vierge, leur suggérant de construire un monastère pour qu’elles vivent à cet endroit comme religieuses.

Les trois sœurs décidèrent de construire leurs cellules un peu plus bas car le lieu suggéré était battu par les vents. Néanmoins, chaque matin, ce qu’elles avaient construit la veille avait été détruit. Elles suivirent donc finalement les consignes reçues de la Sainte Vierge dans leur vision et construisirent leurs cellules à l’ endroit battu par les vents, que vous pouvez visiter maintenant. C’est dans ce monastère que la Sainte Pélagie eut la vision de l’icône miraculeuse de la Sainte Vierge de Tinos. Le monastère a failli plusieurs fois fermer pendant la période du Royaume de Bavière, à l’époque d’Othon 1er de Grèce en application du décret imposant la fermeture des monastères dans toute la Grèce. Le monastère a cependant continué de fonctionner grâce à l’aide de la Sainte Vierge, à la révolte des habitants de l’île et aux prières des moines de l’époque.

A Sklavochorio, un tout petit village, il existe une remarquable église d’Agias Triadas (Sainte Trinité) construite vers 1800.