Villages

Villages

Heureux sont ceux qui se disent originaires d'un village de Tinos!

Tinos, la troisième plus grande île des Cyclades après Andros et Naxos, nous invite à découvrir de plus près ses 52 villages: les villages de montagne, de plaine, à l’intérieur des terres ou au bord de la mer. En marchant dans les ruelles pavées, sous les arches ombragées-la fierté de l’architecture cycladique- on est presque tentés de frapper à une de ces portes bleues en bois. Combien les gens vivant ici doivent être heureux? La question n’est pas rhétorique. Allons le constater de près! Au fur et à mesure, nous ajouterons d’autres villages sur cette page web afin de les découvrir ensemble. Comme une excursion après un bon petit déjeuner sur votre terrasse des Aeolis Tinos Suites, à Triantaros.

Triantaros

Triantaros est un très beau village de Tinos, une civilisation en bleu et blanc au milieu de la verdure. Dans ce village, beaucoup de personnes aisées et d’artistes ont acheté des maisons, des grecs mais aussi des étrangers, des français, des suisses qui ont rénové de vieilles maisons ou en ont construit de nouvelles dans le style cycladique moderne et ont de superbes décorations intérieures. A l’intérieur des vieilles maisons traditionnelles, on peut admirer des assiettes décoratives au mur, de belles tapisseries faites à la main, d’anciens lits métalliques dans le style cycladique, de beaux exemples de l’artisanat local.

Que ce soit les vieilles maisons rénovées ou les maisons nouvellement construites, elles respectent toutes le style de Tinos: une touche de discrétion pour les maisons plutôt aisées et plus de faste pour les demeures plus modestes. Voilà une civilisation traditionnelle vivante: Triantaros, Tinos, Cyclades, Grèce.    

Comme si elles s’étaient mises d’accord entre elles, de belles ruelles et galeries nous mènent sous leur ombre rafraichissante, à l’un ou l’autre des magnifiques points de vue. En marchant dans ces ruelles pavées, on apprécie le travail des artisans locaux: portes en bois ou métalliques, petits balcons, tous peints en bleu, pigeonniers blancs, véritables œuvres d’art. Et la vigueur d’une fleur rouge s’élevant au-dessus d’un pot en terre sur un mur blanchi devient le témoin d’une civilisation traditionnelle qui persiste jusqu’à aujourd’hui. Des parterres de fleurs dans des cours intérieures, des arbres dans des petits jardins, des notes orange et fuchsia contre du contrastant sur du vert et toujours la pierre blanche des Cyclades.

Sur les couleurs de la terre de Tinos, le vent met en scène son propre théâtre d’ombres sur les murs blancs. Et quand on tourne le regard vers la mer, les eaux bleues nous récompensent toujours généreusement.

L’altitude de Triantaros garantit un horizon infini. Imaginez que votre seule possession soit une chaise en bois peinte en bleu dans un jardin de Triantaros, avec vue sur le port de Tinos et onze îles cycladiques… Même si cette chaise ne vous ‘’appartient’’ pas, si vous louez seulement une résidence à l’année ou pour l’été, de la même façon, vous admirerez, rêverez, prierez en laissant les yeux de votre âme voyager au-dessus de cette vue infinie sur la mer.

En montant les marches grises d’une maison aux murs blancs construits pierre par pierre en accord avec les plans familiaux, votre regard ‘’prendra sa respiration’’ sur des parterres de fleurs.

Au centre du village trône l’Eglise blanche des Saints-Apôtres avec son dôme bleu et sa croix blanche. Un peu plus bas, le vieux moulin, les pittoresques petites tavernes, la magnifique sur la mer, le port de Chora. Il est évident que celui qui choisit d’avoir sa résidence de vacances à Triantaros sait ce que ‘’bien vivre’’ signifie ! 

Berdemiaros

Si les panneaux Triantaros et Berdemiaros n’existaient pas, on pourrait croire que les deux villages de part et d’autre des Aeolis Tinos Suites n’en forment qu’un seul, un souvenir pittoresque du Moyen-Age. Même de loin, Berdemiaros et Triantaros semblent appartenir au même ‘’troupeau de moutons blancs’’ montant sur la colline et profitant de la verdure. Plus bas, le regard se désaltère dans la mer Egée à une altitude de 363 mètres.

Pyrgos

Pittoresque avec un beau style architectural, Pyrgos est aussi le plus grand village de Tinos. De ce village sont originaires les sculpteurs grecs Chalepas et Philippotis et le peintre Lytras. Le musée de la sculpture sur marbre vaut le détour.

Panormos, le port - station balnéaire de Pyrgos, est un très bel endroit pour se baigner. C’est là que les habitants de Pyrgos ont leur maison de vacances et se baignent. C’est une plage de sable avec des rochers.